Ile de Bréhat ou l ile aux fleurs

Île aux fleurs, île aux mille couleurs

 

Au large du nord de la Bretagne, un chapelet de 87 îlots s’égrène à l’extrémité de la baie de Saint-Brieuc. À quelques nautiques du port de Paimpol, hissez les voiles avec Locboats, naviguez d’îles en îles et laissez vous séduire par le calme de la baie de Paimpol vous passerez entre l’ile de Saint Rion et la pointe de la trinité avant de prendre le cap vers la pointe de l’Arcouëst . Le rêve deviendra réalité

 

Bréhat a été le premier site naturel à être classé ou inscrit au titre des « sites et monuments remarquables naturels de caractéristiques artistiques ». Le 13 juillet 1907.
Longue de 3,5 kilomètres et large d’1,5 kilomètre, l’île de Bréhat se visite à pied au départ du débarcadère jusqu’au phare du Paon. Celui-ci est posé sur les rochers de granit rose. Vous serez transportés par les odeurs que dégage l’ile d ou le nom de l’île aux fleurs

 

 


 

Sous l’influence du Gulf Stream l’archipel de Bréhat, lui assure un microclimat particulièrement doux en hiver. Rebaptisée « l’île aux fleurs », ce n’est pas sans raison car de nombreuse variétés de fleurs qui colorient ce paradis. Un arc en ciel d hortensia, de mûrier, de camélia et plein d autres arborescences mais la fleur qui symbolise le plus

L’empreinte d’une histoire maritime mais également militaire sont présent. Egalement le témoignage du passé comme les phares des Héaux de Bréhat et de la Croix, la citadelle du Second Empire ou l’emblématique moulin à marée du Birlot accompagnent les maisons fleuries de l’ile de Bréhat

 

PAIMPOL, NATURE ET HISTOIRE MARITIME

 

 

Si vous vous rendez à Bréhat, faite une escale à Paimpol. Doté d’un port de caractère au cœur de la ville, il est couronné d’histoire par la « Grande Pêche »
Paimpol (Penn Poull, en breton, signifiant « tête de l’étang ») était autrefois une presqu’île, et est nommé également « cité des Islandais »

 

Situé à l’extrémité ouest de la baie de Saint-Brieuc, le port de Paimpol est le port morutier qui fait partie des plus célèbres ports du littoral nord breton. Les marins partaient pour 6 mois en goélettes direction la mer d’Islande. C est ainsi que l’écrivain Pierre Loti a été inspiré pour l’écriture de son roman Pécheur d’Islande.
Aujourd’hui, c’est une huître qui fait sa gloire de cette jolie petite ville: la fameuse Paimpolaise

 

 

 

Informations :
Tel 02 96 20 47 65
VHF 9
Mail : port-plaisance@ville-paimpol.fr
400 places à flot et environ 60 places sur ponton réservées aux visiteurs
Conditions d’accès
Ouverture 2h30 avant et 2h30 après pleine mer
365 J/ an
Condition d’accès au port Porte (écluse)
Largeur bateau autorisée11.00 m
Longueur maxi bateau autorisée 50.00 m
Tirant d’eau maximum autorisé 3.00 m

 

 

Trackbacks and pingbacks

No trackback or pingback available for this article.

Leave a reply