Le Raz de Sein et ses phares

La pointe Finistère et son paradis de phares  

 

La pointe du Raz

 

 

 

 

L’un des bout du monde ou le bout de la terre diront certain, celui-ci est l un des symboles du Finistère. La pointe du Raz est donc la pointe ouest du sud de la Bretagne, sauvage et majestueux, elle termine l’extrémité occidentale de la péninsule de Cornouaille. Dans ce décor de hautes falaises couvertes de landes, exposées aux flots et aux vents, la Pointe du Raz est certes le site naturel le plus connu du Finistère

 Entre falaises abruptes et la mer émeraude, La Pointe du Raz s’élève à 70 mètres de hauteur. Le panorama est magnifique, vous pourrez admirer l’île de va apparaître comme par magie. Un peu plus  loin, le fameux phare Ar Men, le plus connu, le plus éloigné des côtes françaises, dont la construction dura un peu plus de  34 ans. Mais avant, entre le raz et l’île de Sein se trouve le phare de la Vielle qui est  entouré de l’îlot

 

 

 

 

L’ile de Sein

 

 

 

 Au  bout de la Bretagne accessible après une petite heure de bateau au départ d’Audierne, vous tomberez sur l’île de Sein. Lors de votre navigation avec une location de chez Locboats, vous pourrez être accompagné de  quelques dauphins avant de toucher quai sur l’île.

Attention, il peut faire beau à votre départ du port mais une petite brume pourra être présente sur l’île pour une bonne partie de la journée
L’ île de Sein donne l’impression d’être posée sur la mer, entourée par les mouvements de la mer, on peut se demander si elle ne sera pas un jour engloutie. Entourées d’un véritable labyrinthe d’écueils et courants violents, l’Ile de Sein est connue pour sa légende des 9 vierges

 

Le phare d’Armen

 

 

Le plus célèbre des phares est le phare d’Ar-Men, par son caractère très isolé et des difficultés de sa construction sans compter sur la difficulté pour relever le personnel.  Surnommé par les gardiens de phares  «  L enfer des Enfers » due sa pénibilité. Lors de grosses tempête, la houle peut faire trembler tout l’édifice, pendant ces périodes de gros temps, il pouvait s avérer que le gardien de phare ou l’équipe de  ne puissent  être  relevés. D’une hauteur 37.00 mètres (32.30 mètres au dessus du niveau de la mer), il domine la pointe du Finistère.

« AR MEN » en breton signifie la pierre, se positionnant dans la chaussée de Sein dans  cette lignée d’îlots pointus, ou cornoc en breton, est un lieu de dangers et de hauts-fonds

Henri Queffélec retrace la construction du phare dans son roman  « Un feu s’allume sur la mer »

 

Patrimoine

31 décembre 2015 : le phare est inscrit à l’inventaire des monuments historiques.

20 avril 2017 : le phare est classé au titre des monuments historiques par arrêté du ministère de la culture et de la communication.

 

 

Le phare de la vieille

 

 

 

 

 

Reconnaissable par sa silhouette, le phare  de la Vieille évoque une construction médiévale. Haute de 27 m, elle domine le raz de Sein à 36 m au-dessus du niveau de la mer. Situé à un mille en mer à l’ouest de la point du Raz, côté est du Raz de Sein, celui-ci a été construit entre 1882 et 1887 sur le rocher de Gorle Bella (la roche la plus éloignée). Endroit particulièrement dangereux pour la navigation, l’îlot de la Vieille forme une pointe avancée que les navigateurs contournent pour passer de la baie d’Audierne à la mer d’Iroise.

La relève des gardiens et le ravitaillement du phare se faisait à l’aide d’un mât de charge, ou « mât Temperley », qui permet de sécuriser les opérations, à l’écart de la roche, ce moyen a été utilisé entre 1926 et 1995. Une tempête durant l’hiver 2008 a  emporté cet ouvrage. Ce dernier n’a pas été remplacé.

Patrimoine

Depuis le 31 décembre 2015, le phare est inscrit à l’inventaire des monuments historiques.

 

 

 Le pourquoi du comment 

 

En fonction de la dureté des conditions de vie à l intérieur du phare, les gardiens de phare ont prénommé les phares selon trois appellations

Les paradis, phares se situant à terre

Les purgatoires, phares se situant sur une ile

Les enfers, phare se situant en mer et dont les relèves étaient dangereuses

Trackbacks and pingbacks

No trackback or pingback available for this article.

Leave a reply